06 mars 2008

brOOky à Berlin - 2ème partie


(si vous souhaitez écouter le fond sonore de ce message, cliquer sur le lecteur ci-dessus)

 

Suite de la visite de brOOky à Berlin

La première partie est ici : CLIC

En repassant par le célèbre boulevard Unter den Linden (sous les tilleuls) du côté Est de la porte de Brandenbourg,

et en continuant sur la rue du 17 juin du côté Ouest (Strasse des 17. Juni, baptisée en souvenir d'un soulèvement populaire en 1953) je passe au pied de la colonne de la victoire (Siegessaüle)

qui symbolise la victoire de la Prusse sur la Danemark en 1864. Mais le temps de l'ériger, la guerre de 1870 était gagnée par la Prusse et cette colonne représenta donc l'avènement du nouvel empire allemand. Désormais, elle est aussi le lieu de rassemblement de diverses manifestations, comme la Love Parade.

 

La colonne est située au centre du Tiergarten (littéralement le "jardin des animaux", en fait le parc zoologique). Ce parc est situé près du Kurfürstendam et est jouxté par un zoo où, comme à mon habitude, je fais connaissance d'amis de toutes sortes.





D'ailleurs, tout autour de ce parc, de nombreuses créations font référence aux animaux,

y compris dans le métro


ou dans les halls d'entrée des vieux hôtels de style néo-gothique.

Retour sur le Kurfürstendam devant la spectaculaire église du souvenir de l'empereur Guillaume (en allemand, Kaiser-Willhem-Gedächtniskirche).

 

Celle-ci fut construite en 1895, mais fut détruite partiellement lors d'un raid aérien en 1943. Seul le beffroi (appelé aussi "la dent creuse") est resté debout. Pour perpétuer le souvenir des horreurs de la guerre, le beffroi a été conservé tel quel et deux bâtiments modernes ont été errigés de chaque côté : un clocher et un choeur où se passent désormais les cérémonies. Les vitraux bleus sont magnifiques tant vus de l'intérieur que de l'extérieur.

 

C'est donc dans un endroit calme et reposant que se termine mon voyage à Berlin.

A bientôt pour d'autres aventures.
brOOky

PS. Un grand merci à Sandra pour son aide précieuse à la réalisation artistique de ce reportage et qui serait pourtant bien restée au checkpoint Charlie (private joke).

 

 

 

Retour vers : brOOky la mascotte

Retour vers : brOOky à Berlin - 1ère partie

Retour vers : ACCUEIL

Posté par Les Riverains à 10:05 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,


brOOky à Berlin - 1ère partie


(si vous souhaitez écouter le fond sonore de ce message, cliquez sur le lecteur ci-dessus)

 

Me voici encore partie à travers le monde.

Cette fois-ci je suis allée à Berlin.
Berlin est une ville avec un passé riche en histoire qui commence aux alentours de l'an 1200 le long de la rivière La Spree.
Son histoire est liée l'état de Brandenbourg qui entoure la ville, puis de la Prusse dont elle devint la capitale en 1710 et enfin, aux guerres de 1870, de 14-18 et de 39-45 qui ont profondément marqué Berlin. A la fin de la seconde guerre mondiale, les Alliés décidaient non seulement de partager l'ex Reich en quatre zones, mais aussi la ville elle-même.
La guerre froide entre l'URSS de Staline et le bloc Ouest a conduit à la création de la RDA, puis au début des années 60, à la construction d'un mur de 43 km de long à Berlin afin d'empêcher l'exode de milliers d'Allemand de l'Est vers la partie Ouest de la ville.
Plus de 1000 personnes ont perdu la vie en tentant de s'évader vers l'Ouest entre 1961 et 1989.
Le 9 novembre 1989, une partie symbolique du Mur est détruite par les Berlinois à coups de pioches et de marteaux. C'est la fin de la séparation entre les deux Allemagne.
En 1991 Berlin redevient la capitale de l'Allemagne réunifiée.

Voilà pour la partie historique, et maintenant, balladons-nous dans la ville :

Tout d'abord, un petit tour sur le Kurfürstendamm, l'équivalent de nos Champs Elysées parisiens. Le "Ku'damm" fut autrefois une piste cavalière réservée aux princes. Elle fut aménagée en 1542. Ici, les boutiques de luxes se touchent et exposent même leurs vitrines jusque sur les trottoirs !

Cette exposition fastueuse a longtemps été une manière, pour la partie Ouest de montrer à la partie Est, toute la richesse à laquelle les Berlinois pouvaient prétendre s'ils étaient du "bon" côté du Mur.
A propos de Mur, il n'en reste plus rien, seul un petit bout dans le sol est conservé en mémoire.

Celui-ci passait (ci-dessus ligne en rouge), entre autre, près du Palais du Reichstag (l'Assemblée parlementaire)
le long de la porte de Brandenbourg (désormais le symbole de la réunification entre les deux Allemagne)
la place Potsdamer et le check point Charlie.

Ce check point correspond au passage entre Berlin Est et la partie américaine de Berlin Ouest rendu célèbre par le fait qu'il était réservé au passage des étrangers et des diplomates.
Ici j'ai pu faire quelques photos sympathiques avec des militaires très amicaux... On est loin de la guerre froide.

La Potsdamer Platz était une zone de no man's land du côté Est quand le Mur était debout (ci-dessous vue de l'Ouest, avec notamment la ligne de tram qui s'arrête au milieu de rien !).

(photos prises respectivement en 1983 et 1990 par E.E. Sanders © - http://www.geocities.com/isanders_2000/imagelist.htm )
Depuis, le quartier a été rénové et les architectes s'en sont donnés à coeur joie.
On peut voir notamment la tour PricewaterhouseCoopers

 

 

ou le centre Sony.


Côté Ouest, la "Philharmonie" construite en 1963 est célèbre tant pour son orcherstre philharmonique que pour sa conception novatrice qui a eu une grande influence sur les constructions des auditoriums dans le monde.

Fin de la première partie
brOOky

La suite de la visite se passe par ici : CLIC

 

Retour vers : brOOky la mascotte

Retour vers : ACCUEIL

 

 

 

Posté par Les Riverains à 10:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 février 2008

brOOky à Canton - 2ème partie


(si vous souhaitez écouter le fond sonore de ce message, cliquez sur le lecteur ci-dessus)

 

Suite de la visite de brOOky à Canton
La première partie est ici : CLIC

En continuant mon chemin à travers la ville,
je passe par le marché des antiquités et le marché de jades je croise les commerces de thés et de primeurs pour arriver au temple de Hua Lin.

A l'approche du terme de ce voyage, nous allons faire une petite pause jeu : regardez attentivement les cinq photos précédentes. Je suis présente sur l'une d'elle ! Allez-vous trouver laquelle ? Bon, je vous aide : je me fais conduire...

Vous avez trouvé ? Bravo!

Retour au Temple Hua Lin :

où j'entre dans la salle des Arhats, les élèves de Bouddha, représentés par 500 statues dorées à taille humaine. C'est ici que j'ai enregistré la musique que vous entendez en ce moment !

Infatigable, je continue mon chemin vers le temple des six banians abritant une communauté de moines.

 

J'ai enfin trouvé un peu de repos au jardin des orchidées où j'ai retrouvé des eaux plus calmes pour me préparer à de nouvelles aventures.

A bientôt pour de nouvelles aventures !
brOOky

PS. le making of !!

 

 

 

Retour vers : brOOky la mascotte

Retour vers : brOOky à Canton - 1ère partie

Retour vers : ACCUEIL

Posté par Les Riverains à 12:42 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

brOOky à Canton - 1ère partie


(si vous souhaitez écouter le fond sonore de ce message, cliquez sur le lecteur ci-dessus)

 

Sur la musique authentique des Bouddhas du temple Hua Lin

Je suis de retour en Chine, mais cette fois au sud du pays, à Canton, qui se dit aussi Guangzhou (en chinois : )

Vous devez associer cette ville au riz, le célèbre riz cantonais. Mais en fait, il n'y a aucun rapport !

Canton est la troisième ville la plus peuplée en Chine avec plus de 7 millions d'habitants. C'est aussi 2,8 millions de vélos, 650 000 motos et 1 million de quatre roues !

 

 

 

Moi, la Riveraine, je suis allée voir la rivière des Perles (Zhujiang) qui traverse la ville... Une rivière en Chine, qui pour nous serait plutôt un fleuve !

   

Du côté de l'île de Shamian, on s'aperçoit qu'une couche de pollution limite l'horizon.
Malgré tout, sur cette ancienne concession franco-britannique datant des 18 et 19ème siècles,

 

on voit ici l'ancienne banque d'Indochine et le consulat de France,

 

 

 

ou une église,

 

 

 

 

 

 

 

 

La pratique du Thai-chi-chuan est très répandue,

 

 

 

 

de même qu'il n'est pas rare de croiser des joueurs de badminton,

 

 

ou encore de mah-jong.

Selon un dicton, "les Cantonais mangent tout ce qui vole, sauf les avions, et tout ce qui a quatre pattes, sauf les tables et les chaises". Je suis donc restée assez discrète en me rendant au marché traditionnel de Qingping :
pattes de tigre, squelettes de singe...,
sacs entiers d'hippocampes...,
lézards écartelés...,
larves...,
scorpions de toutes tailles...,
tortues vivantes...,
poules et chats...,
sacs divers...,
...s'étalent sur des kilomètres carrés.

Fin de la première partie
la suite de la visite se passe par ici : CLIC

 

 

brOOky

 

 

 

Retour vers : brOOky la mascotte

Retour vers : ACCUEIL

Posté par Les Riverains à 12:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

28 novembre 2007

brOOky à Bali et Bornéo - 2ème partie


(si vous souhaitez écouter le fond sonore de ce message, cliquez sur le lecteur ci-dessus)

Suite de mes aventures à Bali (la première partie est ici : clic).

 

 

 

Au niveau des paysages, j’allais oublier de vous parler des plages !… Elles sont somptueuses ! Les couleurs des sables alternent dans toutes sortes de teintes tandis que la température de l’eau est voisine de 28°C… Idéales pour la baignade, les promenades, le surf, la plongée ou les bains de soleil. Les bateaux de pêche sont légions. Peints aux couleurs de leurs propriétaires, ils comportent toujours des yeux à l’avant afin d’éviter qu’ils perdent le cap !!!…

 

 

 

Candi Dasa est un très bon exemple de lieu de villégiature dont j'ai pu profiter. Ici, une vue du bassin à nénuphars tout proche du Pura Candi Dasa temple dédié à Hariti, la déesse de la fertilité. Ce temple est celui de la terre et de la mer.

 

 

 

 

Enfin, parmi les temples, l’un des plus beaux est sans nul doute celui de Tanah Lot. C’est un peu le mont Saint-Michel de Bali !… En particulier au coucher du soleil…

 

C’est donc là, entre terre et mer, et après un séjour fabuleux que j’ai décidé d’aller rendre visite à de vieux copains, ceux qui sont à l’origine de nous tous, dans la forêt primitive de BORNEO !

 

 

 

 

 

 

 

 


Bornéo est une île immense, l’une des plus grandes au monde après l’Australie. Elle est divisée en trois états :

  • La Malaisie avec les régions de Sarawak et Sabah,

  • l’Indonésie - une perception bien différente de Bali - avec le Kalimantan

  • <et le "Monaco" de l’Asie : le Brunei.

C’est essentiellement du Brunei que je vais vous parler. C’est le pays de l’or noir ! Shell et Total y sont particulièrement bien implantés avec les plates formes off-shore au large des plages de la mer de Chine…

Les couchers du soleil et les plages désertes sont sans nul doute plus belles encore que celles de Bali.

Mais à Bornéo, ils faut être attentif à tout… Certaines de mes collègues méduses ont beaucoup de rancœur suite à une vieille histoire, leurs piqûres sont mortelles… J’ai pu les éviter. Par contre, pas les sand-fly, petites puces quasi invisibles qui se cachent dans le sable et dont les piqûres me grattent encore !!!

 

 

 

Le Brunei Darussalam est un état musulman. Son sultan est bien sympathique, sauf quand il va faire ses courses en ville et que l’on doit se garer en catastrophe pour lui laisser place.

 

 

 

En regard de l’importance de la religion, la mosquée bleue est l’une des plus grandes au monde.

 

 

 

 

Bandar Seri Begawan est la capitale. Cette ville est divisée en deux parties de part et d’autre de la Brunei River :

  • la ville moderne

  • et le Water village, village sur pilotis.

A l’origine, la nature était si sauvage que les autochtones préféraient vivre sur l’eau que sur la terre !...

 

Y’a plein de « bêtes » à Bornéo… et c’est pour cela que j’y suis venue mais aussi pour la jungle, ces plantes extraordinaires et pourtant pas si éloignées des toulousaines… Bref, au-delà de ce voyage, Bornéo m’a fait comprendre ce qui a conduit Darwin à proposer sa théorie sur l’évolution. Celle qui rapproche une grenouille et un résident.

 

 

 

Pour cela il m’a fallu faire preuve de courage et affronter la nature, son caractère sauvage et sa luxueuse diversité. Ainsi, j’ai joué les Indiana Jones au beau milieu de la jungle, sur un pont de singe… avant d’arriver sur le toit de notre ancien monde !

C’est en effet, au niveau de la canopée que j’ai pu admirer, au petit matin, l’évaporation de l’eau au sommet de cette forêt primitive à plus 50 mètres du sol.

 

 

Le Brouhaha des cigales d’ici ne m'a pas empêché d’en profiter largement et de surprendre le passage d’un gibbon, d’un écureuil volant ou du grand Rajah, le plus grand papillon au monde.
A noter la particularité du nom de ce papillon exceptionnel reconnaissable à sa guirlande verte sur ses ailes : c'est le naturaliste Sir Wallace qui lui a donné ce nom en hommage au Rajah Brooke, aventurier anglais devenu roi (Rajah) de Sarawak. Tiens, tiens ?!? Brooke et brOOky : encore des similitudes entre mon nom et des personnages du bout du monde...

 

Ici la nature est intacte, belle, dangereuse, généreuse et fragile.

 

La mangrove est sublime. Elle compose un écosystème ou plusieurs espèces sont découvertes chaque année, offrant une multitude de perspectives allant du nouveau médicament au chaînon manquant dans l’évolution de l’espèce. Et au retour, il m’a fallu reprendre le « long boat » qui m’a ramené vers la civilisation… pour vous rapporter tout cela.

 

 

 

Désormais, en plein coeur de la forêt primitive de Bornéo ou au beau milieu d’une rizière à Bali, la résidence Rive Gauche est connue d’un papillon, d’un singe, d’un caméléon, d’un écureuil, d’un paysan ou d’un brin de riz… Et moi, brOOky, je continue mon périple pour faire de vous, les résidents, les plus voyageurs au monde.

 

 

 

A bientôt pour de nouvelles aventures,

 

 

 

 

 

 

brOOky

Retour vers : brOOky à Bali 1ère partie

Retour vers : brOOky la mascotte

Retour vers : ACCUEIL

Posté par Les Riverains à 22:52 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


brOOky à Bali - 1ère partie

 


(si vous souhaitez écouter le fond sonore de ce message, cliquez sur le lecteur ci-dessus)

 

Salut et Selamat Datang comme on dit ici!…

Et oui me voilà toute proche de l’équateur, au beau milieu de l’archipel indonésien, dans une île aux traditions hindoues et au riche héritage artistique indo-javanais : BALI !

 

 

A peine arrivée et comme ma valise ne m’a pas suivie, j’ai dû faire quelques courses,… pour cela direction Ubud ! Ubud est sans doute la capitale asiatique de l’artisanat ! Les choix ne manquent pas pour me trouver un sac ou tout autre sorte de tissus, objets en bois, peintures, bijoux en argent, batiks, poteries, sarongs… et tout ce qu’on peut imaginer.


L’importance de la tradition hindoue est visible un peu partout. Ici, à Uluwatu, à la pointe de péninsule du Bukit, le Pura Luhur Uluwatu domine la mer.

Les autochtones sont très sympas et j’ai pu largement discuter avec mon pote Mowgli, un macaque, qui m’a expliqué la signification des éléments constituant ce temple.


Il m’a ensuite invitée à un spectacle de danse balinaise traditionnelle. Là, ce sont les danseuses et le singe qui m’ont fait part de leurs rituels de transe et d’art dramatique javanais.

Uluwatu danse Uluwatu danse du feu


Mais Bali n’est pas simplement cela. Les campagnes sont magnifiques et la culture du riz, notamment à l’Est et au centre de l’île offre des paysages de rizières en terrasses somptueux.


C’est la conséquence d’un climat tempéré, de sols volcaniques fertiles et d’un immense savoir-faire.

A propos de volcan, impossible de louper le Gunung Batur, vers le Nord de l'île, haut de 1717 mètres,... sauf lorsque les brumes l'enveloppent. Et bien j'ai eu de la chance, ce matin là, les nuages offraient un paysage fantastique.


Celui-ci, au pied duquel s'étend le lac de Batur, est toujours en activité, la dernière éruption datant de l'an 2000.


Mais revenons à nos rizières, dont la production est la base de la nourriture balinaise. Ces cultures bi-annuelles se décomposent en 5 étapes passant par les semences en pépinières, la préparation du sol (inondations, labours, nivellements), la plantation et les repiques à la main ; la récolte (découpe, battage sur place) puis enfin et pour fertiliser le terrain, la mise à feu des chaumes après récolte. Derrière ces terrasses magnifiques se cache un savoir-faire ancestral dans les réseaux d’eaux. Pierre Paul Riquet s’en est largement inspiré pour faire le canal du Midi où j’aime beaucoup aller me promener. Tout cela, c’est par la gentillesse des paysans que je l’ai appris.


L’histoire de Bali est parsemée d’invasions. Les Hollandais en 1908 ont dévasté un magnifique palais du dieu de l’amour dans la ville de Klungkung. Aujourd’hui il ne reste que peu de vestiges de ce lieu, quasiment uniquement le Taman Gili (le « jardin île »).

Cela ne m'a pas empêché d’y découvrir des peintures de style wayang
au plafond du Kerta Gosa et du Bale Kambang, symbolisant les mythes de la culture balinaise. Pour cela, je me suis largement appuyé sur les explications des créatures mythiques qui entourent le pavillon.


Ceci est la fin de la première partie.

Retrouvez la suite de mes aventures à Bali et Bornéo dans la seconde partie : clic ici

 

(vous pouvez aller boire un coup pendant la pub !).

brOOky

 

Retour vers : brOOky la mascotte

Retour vers : ACCUEIL

Posté par Les Riverains à 22:22 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

17 octobre 2007

brOOky à Montréal


(si vous souhaitez écouter le fond sonore de ce message, cliquez sur le lecteur ci-dessus)

Hello,

J'ai quitté les rives toulousaines pour traverser l'Atlantique : direction Montreal au Canada chez nos cousins. Je les adore, surtout avec leurs expressions francophones :-)

 

Vous reconnaissez les drapeaux du Canada et du Quebec ?
En arrière plan la statue de Jacques Cartier, explorateur français qui découvrit le Canada en 1535.

 

Me voilà enfin sur d'autres rives : le St Laurent...

Ici c'est l'été indien : les feuillages des arbres prennent alors des couleurs magnifiques en se reflétant dans l'eau.

 

 

Bon il commence à faire "fret"... je vais me mettre à l'abri.

 

A bientôt pour d'autres voyages...
brOOky

Retour vers : brOOky la mascotte

Retour vers : ACCUEIL

Posté par Les Riverains à 10:19 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 septembre 2007

brOOky et le "Grenier fortifié"


(si vous souhaitez écouter le fond sonore de ce message, cliquez sur le lecteur ci-dessus)


Bonjour !

Me voici de retour après mon voyage estival.
Vous allez voir tout ce que j'ai fait...

Tout d'abord, une petite vue de mon lieu de villégiature...

Vous reconnaissez ? Non ?

Et là, ça se précise...?

Bien, bravo ! Vous avez reconnu la montagne comportant, sur son flanc, les inscriptions "Dieu, la Patrie, le Roi" et qui surplombe Agadir avec son Fort (Oufella).
Juste un peu d'histoire... Agadir - qui signifie "grenier fortifié" en tachelhit (en berbère) et qui explique le titre de ce message... - est le premier port de pêche marocain. Capitale du sud du Maroc, elle doit sa renommée à sa plage extraordinaire de sable fin et doré sur l'océan Atlantique sud et à ses 300 jours de soleil par an.

 

 

 

Cette bourgade modeste de pêcheurs fut l'enjeu de batailles opposant, au cours de son histoire, les tribus locales et les pouvoirs étrangers.
Les Portugais s'y installèrent en 1513, mais la guerre sainte, dirigée par un  prince Saadien, les chasse en 1541 après un siège de six mois.

Du fort (appelé aussi Casbah ou encore Oufella, l'Agadir-d'en-haut), on découvre une vue magnifique de la ville et de son bord de mer.

 

La plage, parlons-en. J'y ai fait du cheval !
... mais j'y ai aussi vu de sympathiques chameaux

Réputée pour ses pêcheurs, on y déguste d'excellents poissons grillés, pourvu que l'on sache négocier les prix avant de manger...

Comptez 34 DHR (moins de 4 euros) pour une assiette de fritures : soles, gravettes, calamars avec jus. Pas un rond de plus !

 

Et le marché, vous aimez ? Regardez ces légumes tout frais !

Et les épices ?
Les épices, dans la cuisine marocaine sont l'instrument de sa sensualité. Les secrets des épices se transmettent de génération en génération. Chacun se fait ses recettes, ses mélanges, afin de donner aux plats une touche unique et personnelle...

 

La coriandre, le gingembre, les piments forts, cannelle, cumin, curry, etc...

 

 

 

 

Sans oublier les fruits secs : figues, dattes, amandes,...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

* * * *
* * *
* *
*

Une petite pause en ville avant de passer à la suite.

Car il faut bien se préparer pour le Ramadan : tagines, couscous,... sont préparés en prévision du repas qui ne peut se prendre qu'une fois la nuit tombée, avec de la bonne viande de tête de boeuf, chèvre, ou chameau... pour confectionner une bonne soupe traditionnelle. Euh, âmes sensibles s'abstenir !
Bon appétit ;o)

Enfin, pour nous remettre de toutes ces émotions, rien ne vaut une bonne thalassothérapie avec des algues de l'océan.

 

 

 

C'est fini. Du moins, pour aujourd'hui.
Je vous laisse rêver sur ce joli coucher de soleil.

A bientôt pour un prochain voyage !
brOOky

 

 

Retour vers : brOOky la mascotte

Retour vers : ACCUEIL

 

 

Posté par Les Riverains à 23:20 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 septembre 2007

L'Estivale 2007 de brOOky


(si vous souhaitez écouter le fond sonore de ce message, cliquez sur le lecteur ci-dessus)

Dans ma mission - ô combien estimable - de représenter notre Résidence, j'ai voyagé encore un peu cet été. Etant donné que nous avons de plus en plus de lecteurs du bout du monde, voir notamment ces statistiques,
ou celles-ci
il apparaît qu'une destination qui pourrait nous paraître relativement banale est tout à fait exotique pour nos lecteurs éloignés. Donc pour cette Estivale 2007, deux visites en France dans le Roussillon, précédées malgré tout d'un rapide passage en Afrique puis à Londres.

Bon voyage et belles découvertes !

===============================================

JUIN 2007

Au démarrage de cette période estivale, me voici en Afrique au Sénégal, dans la ville la plus à l'Ouest du continent africain au bord de l'Atlantique Sud : Dakar.
Peuplée aujourdh'ui de plus de 2 Millions et demi d'habitants, c'est ici que l'aviateur Jean Mermoz a disparu en mer en 1936, mais aussi ici que le Concorde a effectué son premier vol supersonique commercial depuis Paris en 1976.
Ici, les Dakarois sont accueillants,
notamment sur le marché aux tissus
.

Ville célèbre également par l'arrivée traditionnelle du rallye automobile qui traverse l'afrique de l'Ouest, me voici à quelques encablures de ce lieu renommé, sur une des plages proches de la ville.

 

 

================================================================================

JUILLET 2007

Hello everybody !
Me voilà maintenant au Nord Ouest de Londres, devant ce qui est pour certains le "Temple du football" et pour d'autres le "Stade mythique des plus grands concerts de rock", ou les deux...

Vous avez deviné, je suis à Wembley.

La pluie, moi j'adore. Et là, pour tout vous dire, je suis gâtée !  See you soon !

==============================================================================
AOUT 2007

Cet été, j'ai décidé de prendre un peu de hauteur.
Me voilà à l'assaut du mont Carlit.

Et oui, j'aime bien la Catalogne, ses petits villages typiques, ses vins, son bon air et ses sommets pyrénéens. Après trois heures de marche depuis le lac des Bouillouses, me voici à 2921 m d'altitude, point culminant de la région Languedoc Roussillon, situé dans le massif du Capcir.

photo de brOOky au sommet du Carlit

Quelle vue magnifique !
Au loin, on peut même deviner le cousin du mont Carlit, le célèbre Canigou (qui ne culmine "qu'à" 2785 m). Comme quoi, l'ascencion du Carlit est une vraie étape sportive !

Ca valait vraiment le coup de faire cet effort pour arriver au sommet et rien ne vaut une petite sieste réparatrice au pied de la croix aux couleurs catalanes sang et or (prononcer sank' et or).

photo de brOOky en train de se reposer au mont Carlit   photo de brOOky au Mont Carlit

* * * *
* * *
* *
*

En redescendant des sommets, une halte dans un écrin de la côte catalane sur la Méditerranée au milieu duquel se niche un petit village : Collioure (en catalan : Cottliure).

photo de brOOky à Collioure

Collioure est célèbre notamment pour son église dont le clocher, un ancien phare, a les pieds dans l'eau, mais aussi pour ses anchois et ses vins.

Le clocher

Le site a toujours attiré de nombreux artistes peintres qui ont pris ce village comme modèle pour illustrer leurs oeuvres. Le fauvisme (Matisse, Derain vers 1905) y prend toute sa saveur dont les reproductions sont présentées dans les ruelles escarpées du Mouret.

Ici, au balcon de Derain


Non loin de là, petite promenade qui m'amène à Port Vendres et son port de pêche
et jolie balade à travers les vignes qui produisent les célèbres vins de Collioure et de Banyuls.
Les terrasses sont construites en pierres sèches, sans ciment, et s'étendent sur les flancs abrupts
des Pyrénées

Retour vers Collioure

et arrivée sur la place du marché
devant le célèbre Café Sola

Le soir du 16 août, c'est la fête de la Saint Vincent (martyre en 303 sous Dioclétien dont on célèbre le souvenir par une procession) où près de 300 000 personnes assistent au spectacle pyrotechnique sur la baie (oui, un feu d'artifice avec musique).

Mon parcours estival s'achève ici, rempli de rencontres et de découvertes toujours plus étonnantes et passionnantes.

Mais, bien entendu, je suis prête à repartir. Dès la rentrée, de nombreuses autres destinations m'attendent, dont je ferai, avec grand plaisir, le compte rendu.

A très bientôt.
brOOky

 

Retour vers : brOOky la mascotte

Retour vers : ACCUEIL

Posté par Les Riverains à 21:53 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,

13 juin 2007

brOOky à New York


(si vous souhaitez écouter le fond sonore de ce message, cliquez sur le lecteur ci-dessus)

 

 

Me voici de retour. Après la Chine... NEW YORK.
Et oui, je vous l'avais dit, je voyage et je compte bien représenter notre résidence partout à travers le monde.

Tout d'abord, me voici dans le bateau, devant les gratte-ciel de Manhattan :

Là, je prends la pose, parfait, merci pour la photo...


Time Square :

C'est joli, c'est plein de lumières. On dirait Las Vegas, tous ces gens !!! Je ne suis pas la seule touriste. Chouette, mon hôtel est tout à côté.

Magnifique, voici le pont de Brooklyn :

Je rêve de monter dessus, comme tous les amoureux. Mais il paraît que c'est mieux le soir car il est tout illuminé.
Brooklyn, ça vous fait pas penser un petit peu à mon nom à moi ?


Oh la la, que je suis petite au pied de l'Empire State Building ! Normal, ça a été pendant longtemps le plus haut building du monde (380,75 mètres).
Il vous plaît aussi vu d'ici ?

Et voici ma déesse Liberté :

Qu'est-ce qu'elle est belle ! Elle est presque de la même couleur que moi. Il paraît que la patine du bronze la protège.

Enfin voici ma photo préférée :

Enfin, juste un détail de la photo suivante...;o)
Car vous savez bien que j'aime rencontrer des tas d'amis et de gens différents.

Hé bien, vous devinez quoi ??


J'ai retrouvé à New York ma cousine Froggie !
Dès que je l'ai vue, mon coeur a fait des bonds. Elle m'a dit "comme c'est bon de te revoir, ma brOOkinette chérie".
Elle, c'est une vraie Américaine, elle est géante (tout est grand aux Etats Unis) et moi à côté je suis la petite Française...
Il sont fous ces Américains !


A bientôt pour d'autres aventures...

brOOky

Retour vers : brOOky la mascotte

Retour vers : ACCUEIL

Posté par Les Riverains à 20:50 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,