(si vous souhaitez écouter le fond sonore de ce message, cliquez sur le lecteur ci-dessus)

Je reprends enfin mes escapades et cette fois-ci je mets le cap vers l’Inde.

Je me rends au Nord dans la capitale indienne, New Delhi et fais un aller-retour "rapide" à Agra pour visiter le célèbre Taj Mahal. Je ne voulais pas repartir d’Inde sans avoir vu ce patrimoine mondial de l’UNESCO classé en 1983.

Carte Inde

Agra est située à environ 200 km au sud de New-Delhi. Pour y parvenir, 5 heures de route (quand je disais "rapide", c'est donc une certaine vue de l'esprit...) sont nécessaires en voiture pour traverser les villages indiens dans un flot totalement anarchique de différents moyens de locomotion allant des véhicules mécaniques 4, 3 ou 2 roues aux animaux tels les chameaux et les vaches, aux chargements disproportionnés.

Photo 1 sur la route d'Agra
en route vers Agra, on croise de drôle de cargaisons...

Photo 2 sur la route d'Agra

Photo 3 sur la route d'Agra

Photo 4 sur la route d'Agra

Photo 5 sur la route d'Agra

 

Arrivée enfin à Agra, je visite d'abord le Fort Rouge. C'est une puissante forteresse construite en 1565 par l'empereur Akbar (1556-1605) sur la rive droite de la Yamuna. Le fort a une hauteur de 20 mètres, et ses murs de grès rouge longs de 25 km qui s'élèvent au dessus d'un fossé renferment la ville impériale des souverains moghols. C’est l'un des symboles les plus évidents de la puissance moghole établie par Akbar, Jahangir et Chah Jahan.

Photo de brOOky devant le Fort Rpuge d'Agra en IndeFort
brOOky devant le Fort Rouge à Agra en Inde

Photo de brOOky à l'intérieur de l'enceinte du Fort Rouge d'Agra, Inde
brOOky dans les jardins du Fort Rouge à Agra en Inde

Le Fort Rouge à Agra permet d’avoir une vue d’ensemble du Taj Mahal.

Photo de brOOky au Fort Rouge d'Agra. Au fond le Taj MahalbrOOky au Fort Rouge d'Agra au bord de la Yamuna - au fond le Taj Mahal

La citadelle renferme un grand nombre de palais féériques.

Photo de brOOky devant l'un des palais du Fort Rouge d'Agra en IndebrOOky devant l'un des palais féériques du Fort Rouge d'Agra en Inde

Plusieurs de ces édifices sont construits en marbre, avec de magnifiques décors gravés ; tous marquent l'apogée d'un art indo-musulman fortement imprégné d'influences perses. L'empereur Chah Jahan, qui construisit le Taj Mahal, fut emprisonné par son fils Aurangzeb dans le fort d'Agra, car celui-ci redoutait que son père se ruine en construisant une réplique du Taj Mahal en noir. Ironie du sort, l’empereur pouvait voir de sa prison le monument qu'il avait fait construire pour son épouse défunte ; il y mourût.

Approchons maintenant du Taj Mahal.
Voici l'entrée de ce lieu impressionnant.

Photo de brOOky devant la porte d'entrée du Taj MahalbrOOky devant la porte d'entrée vers le Taj Mahal

 Taj Mahal vu du cielle Taj Mahal vu du ciel - Agra, Inde

Plus qu’un palais, une colossale preuve d’amour bâtie dans le marbre blanc, scintillant dans le soleil indien, changeant de couleur selon les heures du jour. Et cette preuve d'amour est tragique. Il ne s'agit pas d'un palais comme on pourrait le penser à première vue mais d'une tombe. Celle de Mumtaz Mahal, seconde femme de l'empereur, morte en 1631 à 38 ans en accouchant de son 14 ème enfant. La tristesse de l'empereur fut telle que ses cheveux devinrent blancs en une nuit. Par amour pour cette femme il fit mener à bien ce projet insensé : lui offrir le plus beau des mausolées et les travaux débutèrent la même année pour ne s'achever que 17 ans plus tard.

Photo de brOOky devant le Taj Mahal en IndebrOOky devant le Taj Mahal

Si l'architecture du Taj Mahal est si célèbre c'est par la justesse des proportions de l'ensemble alliée à une symétrie unique respectée dans sa construction. La symétrie est poussée jusqu'à avoir nécessité la construction d'une réplique de la mosquée latérale, qui de ce fait mal orientée, ne peut servir de lieu de culte. Ironiquement la seule dérogation à ce principe de symétrie est visible à l'intérieur du mausolée, le tombeau de Shah Jahan ayant été placé à coté de celui de son épouse ce dernier étant au centre de la salle principale.

Photo des cerceuils du Taj Mahal - Agra, Indecercueil du Chah Jahan et de son épouse Mumtaz

Le bâtiment funéraire de forme octogonale coiffé d'un dôme en forme de bulbe, est construit sur une terrasse d'où émergent quatre tours érigées aux quatre angles, tours qui n’étaient pas prévues à l’origine. Les axes de symétrie sont accentués par les jardins et les pièces d'eau situés en face du tombeau selon des axes perpendiculaires rigoureux.

 Photo de brOOky devant le Taj Mahal et son architecture symétriquebrOOky devant la célèbre architecture symétrique du Taj Mahal

Incrustations au Taj MahalDe près, le détail des ciselures du marbre, les incrustations de pierres semi-précieuses (43 différentes) polychromes en motifs floraux ou en calligraphie reprenant des versets du Coran sont impressionnantes.

 

 

Je n’ai malheureusement pu faire ami-ami avec les singes qui sont partout dans ces jardins.

Photo des singes près du Taj Mahalun des nombreux singes qui vivent autour du Taj Mahal


Retour à New Delhi : je visite Humayun’s Tomb qui est un endroit apaisant dans cette ville trépidante mais c’est avant tout un précurseur du Taj Mahal par son architecture.
Il s’agit de la tombe de l’empereur moghol Humayun contruite entre 1565 et 1572, 9 ans après sa mort, à la demande de sa femme.

Photo de brOOky devant le Tombeau d'Humayun à New Delhi en IndebrOOky devant le tombeau d'Humayun, appelé aussi Fort Rouge de Dehli

C’est le 1er monument qui utilise le grès rouge comme principal élément de structure.
Depuis 1993, ce monument est inscrit au Patrimoine mondial de l'UNESCO.
Plusieurs bâtiments entourent la tombe où sont conduits les visiteurs après avoir parcourus les jardins, précurseurs des jardins persans.


Son architecture aurait inspiré la construction du Taj Mahal d'Agra. L'édifice est construit sur une immense terrasse et dominé par un très bel exemple de coupole elliptique de marbre blanc.

Photo du tombeau d'Humayuntombeau d'Humayun à New Delhi avec sa coupole de marbre blanc et ses arches caractéristiques

Ses proportions sont impressionnantes, à l'image du territoire conquis par les empereurs moghols. Le monument, de quatre étages, est construit en briques et revêtu de grès rouge et jaune. Les éléments de décoration sont composés de marbre blanc et de grès rouge.
L'entrée est marquée par un porche monumental encadré de deux porches plus petits, le tout devancé par une galerie ouverte sur le jardin par une série d'arches. Au sein du mausolée est abritée la tombe de l'empereur, un cercueil de marbre blanc.

Photo du cercueil d'Humayun - New Delhi, Indele cercueil de marbre blanc d'Humayun - Fort Rouge de New Delhi en Inde

Le jardin au milieu duquel l'édifice se dresse est de style moghol, à savoir un carré lui-même divisé en carrés de verdure par des allées pavées.

Vue du ciel Humayun's Tombtombeau d'Humayun vu du ciel au centre d'un jardin divisé par des allées

Ici se termine mon périple.
J'espère que vous avez pu apprécier ce voyage comme moi (avec de plus, en fond sonore, la musique de Slumdog Millionaire...).
Je vous dis à bientôt pour de nouvelles aventures, qui ne dépendent que de vous, chers Résidents de la Rive Gauche : une petite place dans votre valise et je suis prête à faire le tour du Monde.

brOOky


brOOky

 

Retour vers : brOOky la mascotte

Retour vers : ACCUEIL