16 juillet 2009

brOOky : retour à New York

Suite de mes "aventures" américaines.

En effet, pour ceux qui arriveraient ici directement, ceci est la suite de mon voyage aux USA qui a débuté dans "brOOky et la côte californienne", suivi de "brOOky et les déserts du Far West". Si vous voulez lire ces passionnantes anecdotes, cliquez sur les deux liens ci-dessus.

Bien, maintenant nous voici à New York et plus particulièrement Manhattan. Et donc, pourquoi ce titre de "retour" à New York. Car, je suis déjà allée à New York. Souvenez-vous, c'était ici : (cliquez sur le lien suivant) brOOky à New York. C'était un de mes premiers voyages avec vous, amis de la Résidence Rive Gauche ! Quels bons souvenirs...

carte_Manhattan
à noter la présence des tours du World Trade Center, qui ne sont, bien entendu, plus là en réalité (mais la carte est un peu ancienne, mais quand même bien esthétique)

Et bien me voici de retour dans cette ville, tellement grande et avec tellement de lieux à voir qu'il faut y aller plusieurs fois pour tenter de la visiter plus précisément.

 

 


(si vous souhaitez écouter le fond sonore de ce message, cliquez sur le lecteur ci-dessus)

Donc voici, un aperçu de ce que je n'avais pas eu le temps de vous montrer la dernière fois.

 

Je me rends compte que pour bien montrer New York, il faut, soit des photos panoramiques...


vue depuis l'Empire State Building, Manhattan et l'Hudson River

...soit des photos verticales, car on est toujours en train de regarder à droite et à gauche et de haut en bas, et vice versa !


brOOky au Rockefeller Center

Une petite chevauchée sur le taureau situé pas très loin de Wall Street. Je trouve que j'ai fière allure (à moins que ce ne soit le taureau qui donne cette impression de puissance maîtrisée ?), même pas peur de tomber...!

 

 

New York est parsemée de petites églises coincées entre des gratte-ciel. Des immeubles de la fin du 19ème siècle (cast-iron buildings), qui se distinguent par leurs briques rouges, résistent encore à la destruction et à leur remplacement par des "skyscrapers" bien plus hauts...


à gauche, église à Wall Street - à droite Potter building, près de Brooklyn Bridge

La vue depuis l'Empire State Building est impressionnante... y compris de nuit...


brOOky au sommet de l'Empire State building (avec la statue de la liberté au loin), de jour et de nuit

...mais je préfère personnellement la vue depuis le Rockefeller Center, même s'il est un peu moins haut que l'Empire State building : déjà, on voit ainsi l'Empire State (et sa forme caractéristique) et de plus on voit mieux Central Park.


vue vers le Sud depuis le Rockefeller Center : Manhattan et l'Empire State building

vue vers le Nord et Central Park depuis le sommet du Rockefeller Center

saisissant comme vue, non ?!?


Tiens, à propos de Central Park, allons y faire un petit tour.
Central Park est un espace vert situé vers le Nord de  l'île de Manhattan. C'est un rectangle de 4 km de long sur 800 mètres de large.
C'est un endroit calme et reposant en plein cœur de l'agitation de la ville.

.

.


un coin vert au milieu des gratte-ciels - des réserves d'eau et des lacs

des résidents peu farouches...


Un bouquin oublié sur un banc ? Pas du tout, il est là pour "voyager" entre les mains des différents lecteurs passant par le Park. Sympa !

A gauche, Statue de la Femme aux tiroirs par Christian Jankowski, dans le style de Dali - à droite, après cette longue marche dans Central Park, on mérite bien un hot dog ou un bagel au cream cheese... miam !

Je sors de Central Park et je me dirige vers le Sud et sa célèbre 5ème Avenue.

La 5ème Avenue, notamment du côté de Central Park, est célèbre pour ses boutiques de luxe. C'est Louis Comfort Tiffany qui, au début du siècle dernier, créa des lampes et des bijoux de style Art Nouveau. C'est désormais une institution, d'autres boutiques s'installant ensuite à proximité.

Des buildings et des noms prestigieux sur cette avenue.

Bulgari et le Grace building

A New York, on rencontre toutes sortes de gens différents !

...et on peut même danser dans les rues... très sympa !


brOOky dans les rues de New York
envoyé par lesriverains.

 

Je continue mon chemin vers le Sud et à l'angle de la 5ème Avenue et de Broadway, j'arrive devant le Flatiron building (prononcez "flate ail rone"), c'est à dire le fer à repasser. C'est le premier gratte-ciel de plus de vingt étages construit à New York (en 1902).

Encore un peu de marche vers le Sud et Soho (littéralement, South of Houston), dans le quartier encore préservé des cast-iron buildings. Ici, après la folie des grandeurs, on trouve encore des curiosités... Regardez bien le numéro de cette toute petite maison coincée entre deux autres bâtiments ! Étonnant, n'est-ce pas !?


entre les numéros 75 et 77, il y a le... 75 et demi !

Ca y est, mon voyage touche à sa fin. Je fais vite un saut à Time Square de jour, puis de nuit, illuminé par des milliers de néons et d'écrans géants.

Un dernier au revoir à la baie de Manhattan et mon voyage est fini.

J'espère que vous aurez eu du plaisir à me suivre. Si vous souhaitez laissez un message, n'hésitez pas, il y a un espace spécial ci-dessous !

Si vous habitez la Résidence et que vous partez en voyage, je suis prête à me joindre à vous. Laissez moi un message ici. Vous verrez comme les gens viennent parler et échanger avec vous. Un excellent moyen de contact dans le monde entier.

A bientôt pour de nouvelles aventures.
brOOky

Retour vers : brOOky la mascotte

Retour vers : ACCUEIL

Posté par Les Riverains à 02:27 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


brOOky et les déserts du Far West

Suite de mon voyage en Amérique.

Merci de m'avoir suivie jusqu'ici. Pour les lecteurs qui arriveraient directement sur cette page, ce message est la seconde partie de mon périple qui a débuté dans brOOky et la côte californienne.

 


(si vous souhaitez écouter le fond sonore de ce message, cliquez sur le lecteur ci-dessus)

Mon périple au Far West va me faire traverser quatre états : la Californie, le Névada, l'Arizona et l'Utha.

Tout d'abord, direction le parc de Joshua Tree.

Quel endroit étrange et désertique avec ces rochers semblant surgir du sol. Ce Parc National doit son nom aux arbres particuliers (Joshua Tree ou Arbre de Josué) qui le parsèment, une sorte de croisement entre le palmier, le cactus et le yucca. Cet arbre n'existe que dans cette région du Monde.

Allez hop, un petit tour en voiture... Quand on pense qu'il n'y a pas si longtemps, les cowboys faisaient ça à cheval, sur des pistes poussiéreuses et sous un soleil de plomb... C'est quand même plus agréable avec la clim !


brOOky à Joshua Tree

Avec un peu d'imagination, on trouve des formes surprenantes à ces rochers...

            ...un dauphin...                        ...une main....

Et là ? Où suis-je ?

Je suis sous "l'Arche", si si regardez bien, le petit point vert au milieu, c'est moi !

Incroyable rocher façonné par le vent, la pluie, le gel, les intempéries pour nous offrir ce spectaculaire pont naturel !

Malgré le peu d'eau, certaines plantes proposent des éclats de couleur fantastiques.

Suite du voyage vers Grand Canyon, situé dans l'Arizona.
Alors quand les Américains disent "grand", c'est vraiment trèèèèèèèès grand !

Grand Canyon s'étend sur 450 km. Il a été creusé par le Colorado. Sa profondeur peut atteindre 2000 mètres à certains endroits.


Le canyon est caractérisé par ses strates géologiques. Certaines roches sont âgées d'1,7 milliard d'années.


cliquez sur la photo de droite, ça vous donnera un petit apperçu de la taille des visiteurs par rapport à l'incroyable hauteur de ce lieu, on se sent comme une petite fourmi

 

Après ce spectacle incroyable, je reprends la route.

Direction Monument Valley, situé au Nord Est de l'Arizona, près de l'Utah.
Alors quand les Américains disent grand, c'est trèèèèèèèès grand (cf Grand Canyon), mais quand ils disent Monument, alors là, c'est mooooooonuuuuuumeeeeeentaaaaaaaal !

C'est simple, je vous laisse regarder les photos...

Ce plateau, érodé par les intempéries où subsistent des "buttes", est plébicité par les réalisateurs de cinéma : de nombreux Westerns, bien entendu, mais aussi Indiana Jones, Retour vers le Futur, Forrest Gump, 2001 l'Odysée de l'espace, etc.




Je reprends la route.
Direction le Horseshoe Bend (littéralement, la courbe du fer à cheval), dans l'Arizona. Le Colorado qui a creusé ce méandre, s'écoule 340 mètres plus bas, ruban vert émeraude au milieu des roches rouges.

100_1744_bis
100_1756 100_1755

 

A quelques miles du Horseshoe Bend, je me dirige vers Antelope Canyon, en Arizona, à la limite du sud de l'Utah.

Antelope Canyon est une gorge creusée par l'eau. Les rayons du soleil, notamment à midi, passent à travers les ouvertures de la faille et éclairent le fond du canyon comme des projecteurs magiques.
Pour y aller, on se fait accompagner par des Indiens Navajo en 4x4.




              brOOky touchée par la lumière

Suite du périple, avec un arrêt rafraîchissant, après tous ces déserts, au Lake Powell.
photo de brOOky au Lone Rock
Je suis devant le Lone Rock (c'est à dire le rocher solitaire. Bon, oui parfois les noms des sites ne sont pas toujours des plus originaux...), situé dans l'Utah.

Je reprends la route pour m'arrêter au Red Canyon (donc, le canyon rouge...) près de Panguitch. Et il faut bien avouer que les roches sont particulièrement rouges.

Pas très loin de Red Canyon, j'arrive à Bryce Canyon (dans l'Utah), du nom d'Ebenezer Bryce, un charpentier qui avait construit sa cabane et un réseau d'irrigation à proximité d'un amphitéatre naturel.

 

Brice Canyon est remarquable pour ses hoodoos (où cheminées de fée).

Je repars avec mon baluchon sur le dos et j'arrive à Zion Canyon, toujours dans l'Utah. Là, on dirait que des géants ont tracé un échiquier sur la paroi de la montagne (d'où le nom de "Chessboard rock").

A Zion, rencontre avec un copain peu farouche...


écureuil peu farouche à Zion, Utah

Je laisse mon ami l'écureuil et reprends la route vers Valley of Fire, dans le Nevada. Ici ausi de nombreux Westerns ont été tournés. On y découvre des pétroglyphes, gravures sur la roche, qui auraient près de 4000 ans.

La Valley of Fire nous fait découvrir des roches de couleurs étranges, comme un gâteau marbré, ou bien des formes sympathiques, telle que l'éléphant.

Enfin, après tout ce périple, je retourne vers la "civilisation" : Las Vegas !

Las Vegas est située en plein mileu du désert. Elle a été fondée par les Mormons vers 1855. Bénéficiant des lois du Névada libéralisant le jeu, cette ville, d'environ 600 000 habitants, est devenue le temple des casinos (près de 40 millions de visiteurs par an) et des excentricités architecturales associées...


le Bellagio, le Caesars Palace, le Paris Las Vegas le long du "Strip"


brOOky devant le Bellagio et le Caesars Palace - brOOky dans le hall du Bellagio...
...et son célèbre plafond de "Fiore di Como"


à gauche, les célèbres (plus de mille) jets d'eau du Bellagio (ceux devant lesquels George Clooney et ses comparses se reposent après leur casse dans Ocean's Eleven) et, à droite, brOOky au Paris Las Vegas


Le Harley Davidson Café... et ses belles cylindrées !


Bon alors, on est à New York ou à Las Vegas ?


le lion de la Metro Godwyn Mayer et l'Egypte (le Luxor) en plein coeur de las Vegas


Le Strip vu depuis la Stratosphere Tower, de jour... et de nuit

Au sommet de la Stratosphere Tower, à 350 m de haut, les visiteurs se lancent dans le vide... Complètement dingue !


brOOky au sommet de la Stratosphere Tower à Las Vegas
envoyé par lesriverains

 

De nuit, l'ambiance de Las Vegas est particulière, avec tous ces néons et animations


à droite, Glitter Gulch et son écran géant au plafond - à gauche, le "Volcan" du Mirage
et, bien entendu, ci-dessous, les machines à sous...

C'est sur ces espoirs de fortune et de jack-pot que mon voyage dans les déserts du Far West s'achève.
Toutefois, mon parcours aux Etats Unis n'est pas fini. En effet, vous pouvez me retrouver dans brOOky : retour à New York.

A tout de suite !

brOOky

Retour vers : brOOky la mascotte

Retour vers : ACCUEIL

Posté par Les Riverains à 02:26 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

brOOky et la côte californienne

(si vous souhaitez écouter le fond sonore de ce message, cliquez sur le lecteur ci-dessus)

Me voici donc en Californie sur la côte Pacifique... Un petit conseil pour vous mettre dans l'ambiance, cliquez sur le petit lecteur MP3 ci-dessus, ça vous donnera l'impression d'être en belle américaine décapotable, les cheveux au vent, le long du Pacifique... (bon, OK, en ce qui concerne mes cheveux au vent il faut un peu d'imagination, mais c'est juste un état d'esprit...).

Tour d'abord, un tour de San Francisco et sa baie magnifique.

 

Cette baie a été découverte par les Espagnols en 1769. C'est la ruée vers l'or dans les années 1850 qui permettra le développement de la ville.
Elle est relativement peu peuplée (moins de 750 000 habitants) et se situe pas très loin de la fameuse faille sysmique de San Andréa qui menace la Californie. D'ailleurs, en 1906, une grande partie de la ville fut détruite à cause d'un tremblement de terre.
San Francisco est célèbre par plusieurs aspects : le fameux pont Golden Gate qui relie la ville vers le Nord au comté de San Marin, le Bay bridge vers Treasure Island, Alcatraz et son ex-prison, les nombreuses collines et les rues en pente associées, le cable car (tramway), la Silicon Valley au Sud, les différentes ethnies et types de populations pronant l'ouverture et la tolérance souvent précurseurs de l'émancipation de certaines minorités.
Suivez-moi, on va se régaler...

Vue de la baie depuis le sommet de Twin Peaks


Le célèbre Golden Gate bridge, comme bien souvent à San Francisco, dans la brume... Mais quelle inspiration géniale de l'avoir peint en rouge ce pont ! Superbe...


le Bay Bridge vers Treasure Island


brOOky au Bay Bridge - une copine mouette intéressée - une autre copine "octopussy"

San Francisco "downtown" vue depuis le quai de Bay Bridge. A droite l'Embarcadero, le port historique d'arrivée des immigrants


... en compagnie de Gandhi pour la paix... et du marin voyageur...

Et hop, un petit tour sur le marche-pied du Cable Car, le fameux tramway de San Francisco tiré par... un cable (d'où le nom) sous les rails.

 


brOOky et le CableCar

Un passage par la célèbre Lombard Street, dans les collines de la ville...

.

.

... et les rues en pentes qui descendent vers la baie au milieu de laquelle se dresse la prison d'Alcatraz.

 

 

 

Tiens, je connais ce coin, on dirait Pékin...?-->
En fait, c'est l'entrée du quartier chinois...

.
.
.
.

 

 

 

La célèbre tour en pointe Transamerica haute de 260 mètres.

Enfin, un passage par la plage Ocean Beach balayée par les vagues qui font le bonheur des surfeurs et son célèbre totem (avec une grenouille comme emblème... hé, hé, comme on se ressemble...).

 

Voilà, je quitte San Francisco avec des images plein les yeux. C'était vraiment une ville accueillante et à dimension humaine.

Un rapide trajet de 12 miles vers le Nord m'amène à Muir Woods, un parc national dans lequel on peut voir des arbres géants, les "Redwoods" et les "Giant Sequoias".
Ces arbres mesurent plus de 115 mètres de haut. Leur écorce rouge donne son nom aux Redwoods.
Me voici "entre l'arbre et l'écorce"...

Certains arbres ont plus de mille ans, comme on peut le voir ci-dessous. Les évènements historiques paraissent finalement bien dérisoires face à l'immensité du temps traversé par ces arbres (1492, découverte de l'Amérique par Christophe Colomb, 1776 déclaration d'indépendance,...). L'arbre était déjà là, plus de 500 ans avant...!

Une rencontre sympathique avec un des habitants du lieu.

Si, si regardez bien (en cliquant sur l'image pour l'agrandir) même s'il a un peu la même couleur que son environnement, c'est un ami de Tic et Tac !

Après avoir parcouru cette magnifique forêt, je pars vers le Sud.

Tout d'abord un arrêt au célèbre aquarium de Monterey, avec des poissons aux couleurs incroyables...


un p'tit bisou...

Des copines grenouilles... non, non, elles ne sont pas en plastique, c'est leur couleur naturelle, étonnant, non ? Elles s'appellent les Tree Frogs.

Un copain pingouin et une loutre...

... des méduses étonnantes (bon, certes ça pique, mais c'est vraiment beau à voir !).

Et pour finir, un ballet majestueux...

brOOky - Aquarium de Monterey

Je continue ma route (la célèbre route n°1) qui longe le Pacifique. Là aussi, quels paysages ! Le temps, couvert et humide (mais bon, en tant que grenouille, ça ne me déplaît pas trop), fait place au soleil au fur et à mesure qu'on se dirige vers le Sud.

Prochain arrêt, Santa Barbara, petite ville d'environ 100 000 habitants, réputée pour son climat ensoleillé et ses plages, qui lui vaut le surnom d'American Riviera. De célèbres personnalités y vivent ou y ont vécu : Léonardo di Caprio, Tom Cruise, Kevin Costner ou encore Robert Mitchum.

la plage de Santa Barbara et ses dauphins...

Santa Barbara était à l'origine une forteresse espagnole. Le style architectural a été largement influencé par cette époque, notamment ses toits en tuiles de terre cuite.

une vue superbe sur la ville et ses toits depuis le Palais de Justice...

Je reprends la route, toujours direction le Sud.
A quelques miles de Los Angeles, je fais un petit stop à Malibu...
Sa plage, ses vagues, son sable fin et... ses fameux sauveteurs, qui plus est, supers sympas. Mais oui, je suis bien sur la plage de la série Alerte à Malibu (en anglais, Baywatch) regardée par plus d'un milliard de spectateurs dans le monde... surement en raison de leur célèbre tenue rouge.
Allez les filles, ne soyez pas jalouses. Si vous passez à Malibu parlez de brOOky aux "Rescuers", vous verrez comme ils prendront soin de vous...!

Enfin, j'atteins Los Angeles.

Los Angeles, la cité des Anges... Avec quatre millions d'habitants, elle s'étend sur 71 km du Nord au Sud. Que de lieux célèbres : Beverly Hills, Hollywood, Sunset boulevard, Rodeo drive, etc.
Allez, je vous en donne un petit apperçu.

Et tout d'abord, Hollywood et sa célèbre colline ornée des lettres blanches de son nom.

Un petit tour sur Hollywood boulevard et le célèbre Hollywood Walk of Fame et ses étoiles renommées.
Rapidement, une première rencontre avec Snoopy de la BD des Peanuts.

Puis un passage sur les étoiles de mascottes dont la célébrité est encore légèrement supérieure à la mienne ;o)

Kermit la grenouille - Mickey Mouse - et même les traces de pas de Donald Duck !

Un petit tour par Rodeo Drive et ses boutiques de luxe puis fin du parcours au musée Paul Getty avec son architecture remarquable et son jardin reposant.

 

Ici se termine mon périple sur la côte californienne. J'espère que ça vous a plu. Laissez-moi un petit commentaire, ça fait toujours plaisir.
Mais mon voyage aux USA n'est pas terminé. Si vous voulez le poursuivre avec moi, je vous invite à cliquer sur le lien suivant, vers les déserts du Far West...
A tout de suite !

brOOky et les déserts du Far West.

brOOky

Retour vers : brOOky la mascotte

Retour vers : ACCUEIL

brOOky en Amérique

Bonjour à tous,

Me voici de nouveau en voyage autour du monde.
Cette fois-ci destination les USA, avec trois épisodes passionnants (cliquez sur les liens ci-dessous) :

Bon voyage et merci pour vos commentaires...
brOOky

Retour vers : brOOky la mascotte

Retour vers : ACCUEIL

Posté par Les Riverains à 02:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,