Bonjour !

Ca y est, me voici repartie ! Ma destination : la France, mais loin, très loin de la métropole. Nous sommes sur un territoire d’outremer : la Polynésie Française.

 


(si vous souhaitez écouter le fond sonore de ce message, cliquez sur le lecteur ci-dessus)

 

Mais tout d'abord, un peu de géologie pour comprendre la formation des îles !
On compte trois types d'îles en Polynésie Française, à la géologie trés différente selon qu'elles sont plus ou moins jeunes :

· 1. Les îles hautes avec un lagon. L'eau qui va de l'île à la barrière de corail s'appelle le lagon : c'est en général une étendue d'eau très calme, peu profonde qui est reliée à  l'océan par une ou plusieurs passes (par exemple: les îles âgées de l'archipel de la Société et de celui des Australes)
· 2. Les Atolls qui sont comme les précédentes mais sans île au milieu : il ne reste plus que la barrière de corail entourant un immense lagon au milieu duquel figurait autrefois une île disparue (par exemple: les très vieilles îles des Tuamotus)
· 3. Les îles hautes sans lagon et sans barrière de corail pour les protéger (par exemple: les îles jeunes des Marquises)
En fait, toutes ces îles volcaniques s'enfoncent lentement sur la plaque terrestre du fond de l'océan. Dès lors, il est très facile de reconstituer leur ordre d'apparition en fonction de leur forme et de leur hauteur... Ainsi par exemple, Tahiti est la plus jeune des îles de la Société (puisque la plus haute avec plus de 2000 mètres), alors qu'à l'Ouest Maupiti et Bora-Bora en sont les plus agées. De même, l'atoll de Tetiaroa est probablement une des plus vieilles îles de cet archipel.

 

 

TAHITI
Apres un long voyage, j’arrive à Papeete, qui est la capitale avec un peu plus de 120 000 habitants.



 

Le marché central est incontournable : ouvert dès 4h du matin. Profusion de fleurs, de fruits, d’artisanat.

 

 

On y fabrique les traditionnels colliers de fleurs ; la tiaré est l’emblème de la Polynésie et il est coutumier d’accueillir les gens avec un collier de tiarés. L’ambiance est là, tout comme la gentillesse et la prévenance des Polynésiens.

Sur mon chemin, on reconnaît aisément la cathédrale Notre Dame : sa façade est peinte en jaune. Elle a été bâtie en 1856.

Non loin, la mairie de Papeete et son drapeau polynésien.
 

Et pourquoi ne pas utiliser les "Trucks" (ce sont les bus de transport en commun) pour se balader ?

.

.

.

.

.

Me voici maintenant près du rivage de Tahiti, face à l'ile voisine Moorea. Superbe, n'est-ce pas ? oui oui, le modèle qui prend la pose est superbe aussi !


En partant pour MAUPITI, je survole Moorea et son lagon...

Je vous invite donc à me suivre vers Maupiti, "la discrète"...

C'est par ici --> cliquez : brOOky à MAUPITI
brOOky

Retour vers : brOOky la mascotte

Retour vers : ACCUEIL