Bonjour,

Ce jeudi 15 janvier 2009 (à 14:30) devait avoir lieu l'expertise judiciaire des parties communes prévue lors de notre réunion du 3 décembre 2008. Quelle ne fut pas notre surprise de constater que, un mois et demi après cette réunion, les parties principales concernées par l'accès au sous-sol et qui devaient être appelées en cause n'étaient pas présentes !! Il s'agit notamment du cabinet d'architecte et du syndic Carrère.
Face à cette situation et devant, semble-t-il, une certaine volonté des parties présentes de vouloir annuler et reporter cette expertise, les membres du Conseil Syndical (CS), assistés du Syndic et de nos avocats, ont vigoureusement réagi pour que celle-ci soit malgré tout effectuée. Nous rappelons encore ici que les membres du CS sont des bénévoles qui prennent sur leur temps de travail professionnel ou leur temps libre personnel et se sont donc organisés pour participer à cette réunion. Il apparaît donc que des professionnels du bâtiments n'y arrivent pas, quelles qu'en soient les bonnes ou mauvaises raisons évoquées (les assignations ont été envoyées mais sont "encore dans les tuyaux",...).

A 15:00, finalement, les représentants des différents corps de métiers présents (une vingtaine de personnes) sont donc venu constater les 36 points repris dans la demande de référé, en présence de trois membres du CS, d'un copropriétaire, de Maître Marin et Maître Koundé du Cabinet Decker et de M. Gutierres du Syndic Immobilière de Toulouse.

Dans l'ensemble, l'expertise a pu confirmer la légitimité de nos demandes à quelques détails près. Il a été constaté de nombreuses négligences, non finitions et manque de professionnalisme dans la conduite des travaux, certains intervenants se retranchant derrière leurs obligations contractuelles vis à vis du donneur d'ordre, arguments que nos avocats, le Syndic et nous mêmes avons logiquement rejetés. Bien entendu, il conviendra d'attendre le rapport officiel de monsieur l'Expert pour envisager les suites à donner.

Le clou de la visite a, bien entendu, été la sortie du parking sous-sol.

Manifestement, les difficultés pour sortir du parking ont pu être observées par l'ensemble des personnes présentes, l'Expert s'y reprenant à plusieurs fois au grand risque de la carrosserie du véhicule, frottant même le bas de caisse le long du trottoir !


Expertise judiciaire Rive Gauche Toulouse - sortie garage
envoyé par lesriverains

 

Une longue discussion s'est alors engagée sur la modification de cet accès. Il en ressort que la solution suivante pourrait être mise en oeuvre (ce qui, au passage, légitime totalement notre demande et confirme bien la non-conformité de cette issue) :

  • suppression de la conduite d'évacuation des eaux de pluie en l'enterrant derrière le mur de la résidence et en la rebranchant au fond du garage,

  • suppression du trottoir,

  • déplacement du portail de quelques mètres vers l'extérieur du garage et changement de sens de l'ouverture (ouverture battant droit).

  • Tout ceci afin de laisser le maximum de place de manoeuvre pour sortir.

La consultation de l'installateur du portail sera aussi effectuée afin de corroborer cette solution.

L'expertise s'est terminée à 17:20.

Comme d'habitude, nous vous tiendrons informés des suites de ce dossier.

Mise à jour du 25/02/2009 : une nouvelle expertise aura lieu le mercredi 18 mars à 14:30. En effet, certaines parties, bien qu'appelées, n'ayant pu assister à l'expertise du 15 janvier 09 ont été reconvoquées. Gageons que cette fois-ci elles ne pourront se souscrire à leurs obligations ! Nous remercions les résidents ou copropriétaires disponibles ce jour là de bien vouloir participer à cette expertise afin de montrer notre détermination à faire valoir nos droits. Merci d'avance.

Cordialement,
Frank BONY, membre du Conseil Syndical Résidence Rive Gauche 1