ESTIVALE 2008 - 3ème partie

Suite et fin (hélas) de mes voyages estivaux.
Après deux pays d'Amérique du Sud (voir ici et ), me voici de retour en Europe, en Italie et plus précisément à Rome.


(si vous souhaitez écouter le fond sonore de ce message, cliquez sur le lecteur ci-dessus)

C'est en 753 avant Jésus Christ que, selon la légende, Romulus fonde la ville de Rome sur le mont Palatin. Auparavant, Romulus et son frère jumeau Romus avaient été jetés encore nourrissons dans le Tibre sur ordre de leur oncle qui craignait d'être destitué à terme de son trône. Toutefois, les jumeaux s'en sortent et sont recueillis par une louve qui les allaite. Devenus adultes, ils décident de fonder une ville. Lors du tracé des limites de cette nouvelle ville, Remus se moque de la faiblesse de la protection que Romulus dessine. Ce dernier, tue son frère, démontrant ainsi l'adage "insociabile regnum", le pouvoir ne se partage pas !

 

Me voici donc dans une ville riche de près de 2800 ans d'histoire !

 

 

 

Première visite au Cirque Massimo, situé au pied du mont Palatin, là où tout à commencé. Le Cirque Massimo, construit au 7ème siècle avant J-C, mesure 600 m de long et pouvait accueillir 300 000 spectateurs.

Petite grimpette sur le Mont Palatin, ce qui permet de voir le cirque Massimo dont on reconnaît la forme des gradins autour de la piste ovale sur laquelle des courses de chars étaient organisées.
Au Mont Palatin, on peut voir le forum romain et se promener dans le jardin Farnèse.

De ce site on apperçoit au loin la coupole de la Basilique Saint-Pierre (où nous irons un peu plus tard)
et le Colisée
vers lequel je me dirige.
Pour celà, il faut emprunter la via Sacra qui passe sous l'Arc de Titus (construit en 71 après J-C)
à travers lequel, en se retournant, on aperçoit le monument dédié à Victor Emmanuel 2 (construit en 1885 et inauguré en 1911).

Je me dirige donc vers le Colisée par la via Sacra
pour me retrouver au pied de cet édifice. Même si le temps a détruit une partie de la construction, on ne peut qu'être admiratif devant ce monument.
Là, j'y ai rencontré des Romains très sympas ! Ne vous fiez pas à leur attitude qui semble menaçante, c'est juste pour nous protéger et garantir notre sécurité...

J'entre dans le Colisée (construit vers 70 après J-C). Celui-ci, haut de 52 mètres sur 4 étages, pouvait contenir 50 000 spectateurs. C'est vraiment impressionnant.

Vu du Colisée, on peut voir le mont Palatin et à ses pieds l'Arc de Constantin (construit en 315 après J-C), la via Sacra et l'Arc de Titus.


Je laisse le Colisée derrière moi
pour me balader encore dans Rome.

Allons visiter les places, toujours ornées de fontaines rafraîchissantes...
Tout d'abord, la Piazza di Spagna (la place d'Espagne) et ses 135 marches qui montent vers l'église de la Trinité des Monts, depuis la fontaine de la Barcaccia du Bernin. Cette place a été réalisée en 1723 pour célébrer la paix entre les couronnes de France et d'Espagne. Il y a toujours plein de monde ici !




puis, la Piazza Navona, sûrement l'une des plus belles de Rome, construite en 85 après J-C par Domitien. A l'origine, ce lieu était un stade long de 275 m pouvant contenir 30 000 spectateurs où se déroulaient des batailles navales, la place étant inondée pour l'occasion. Bien entendu, pour une Riveraine, j'ai particulièrement apprécié les fontaines dont les statues représentent le Danube, le Nil, le Gange et le Rio della Plata (un fleuve pour chaque continent alors connu).

Enfin, direction la Piazza San Pietro in Vaticano, la fameuse place Saint-Pierre. L'origine de la basilique remonte au IVème siècle après J-C, construite par l'empereur Constantin à l'endroit où Saint Pierre est enterré.

Ici aussi, j'ai pu faire des rencontres fort sympathiques. Un grand nombre de pèlerins se pressent ici pour visiter la résidence officielle des Papes depuis 1871. Un grand MERCI aux soeurs Xiomara et Fatima, venues d'Espagne, pour leur gentillesse et leur sympathique attention pour brOOky !


(muchas gracias a las Hermanas Xiomara y Fatima por su gentileza y su sympatica atencion para brOOky).

Retour à la Place Saint Pierre de nuit...
On ne peut pas dire que ce soit vraiment animé. Les pèlerins, si nombreux la journée, doivent dormir ou bien se trouver ailleurs !

Je me rend donc à la Place d'Espagne : quel changement ! il y a pratiquement plus de monde le soir qu'en journée. L'ambiance est super !

Je continue à pied vers la place de Trevi, où se trouve la célèbre fontaine de Trevi. Mais, oui, vous la connaissez bien, souvenez-vous de cette scène d'anthologie cinématographique de Felini, où Marcello Mastroianni rejoint Anita Ekberg dans ce bassin !
Et bien, me voici devant cette fontaine. C'est la plus grande fontaine de Rome et sa construction a duré 30 ans (de 1732 à 1762), l'origine étant une fontaine alimentée par des aqueducs antiques permettant de faire arriver l'eau jusqu'au centre de Rome (vers 19 avant J-C).
Encore plus de monde qu'à la place d'Espagne ! Tous ces gens attendraient-ils que la scène du film se repoduise devant leurs yeux ? Ici ausi, l'ambiance est bon enfant et les gens de toutes origines échangent naturellement des propos comme s'ils se connaissaient depuis toujours (la dolce vita, en quelque sorte !).



Pour moi, adepte de tout ce qui touche à l'eau, je suis dans mon élément !

Ici, la tradition recommande de lancer 2 pièces de monnaie : l'une pour faire un voeu, l'autre pour être sûr de retourner à Rome. Il y a tellement d'autres choses à voir ici, que j'ai lancé mes deux pièces pour être sûre de revenir à Rome afin de vous rapporter d'autres souvenirs et rencontres de cette ville multi séculaire.

Ca y est, l'Estivale 2008 est terminée...
Mais revenez me voir car je sais déjà que d'autres voyages m'attendent.
Je vous dit donc à
bientôt pour de nouvelles aventures !
brOOky

retour vers : Estivale 2008

Retour vers : brOOky la mascotte

Retour vers : ACCUEIL