(si vous souhaitez écouter le fond sonore de ce message, cliquer sur le lecteur ci-dessus)

 

Suite de la visite de brOOky à Berlin

La première partie est ici : CLIC

En repassant par le célèbre boulevard Unter den Linden (sous les tilleuls) du côté Est de la porte de Brandenbourg,

et en continuant sur la rue du 17 juin du côté Ouest (Strasse des 17. Juni, baptisée en souvenir d'un soulèvement populaire en 1953) je passe au pied de la colonne de la victoire (Siegessaüle)

qui symbolise la victoire de la Prusse sur la Danemark en 1864. Mais le temps de l'ériger, la guerre de 1870 était gagnée par la Prusse et cette colonne représenta donc l'avènement du nouvel empire allemand. Désormais, elle est aussi le lieu de rassemblement de diverses manifestations, comme la Love Parade.

 

La colonne est située au centre du Tiergarten (littéralement le "jardin des animaux", en fait le parc zoologique). Ce parc est situé près du Kurfürstendam et est jouxté par un zoo où, comme à mon habitude, je fais connaissance d'amis de toutes sortes.





D'ailleurs, tout autour de ce parc, de nombreuses créations font référence aux animaux,

y compris dans le métro


ou dans les halls d'entrée des vieux hôtels de style néo-gothique.

Retour sur le Kurfürstendam devant la spectaculaire église du souvenir de l'empereur Guillaume (en allemand, Kaiser-Willhem-Gedächtniskirche).

 

Celle-ci fut construite en 1895, mais fut détruite partiellement lors d'un raid aérien en 1943. Seul le beffroi (appelé aussi "la dent creuse") est resté debout. Pour perpétuer le souvenir des horreurs de la guerre, le beffroi a été conservé tel quel et deux bâtiments modernes ont été errigés de chaque côté : un clocher et un choeur où se passent désormais les cérémonies. Les vitraux bleus sont magnifiques tant vus de l'intérieur que de l'extérieur.

 

C'est donc dans un endroit calme et reposant que se termine mon voyage à Berlin.

A bientôt pour d'autres aventures.
brOOky

PS. Un grand merci à Sandra pour son aide précieuse à la réalisation artistique de ce reportage et qui serait pourtant bien restée au checkpoint Charlie (private joke).

 

 

 

Retour vers : brOOky la mascotte

Retour vers : brOOky à Berlin - 1ère partie

Retour vers : ACCUEIL