(si vous souhaitez écouter le fond sonore de ce message, cliquez sur le lecteur ci-dessus)


Bonjour !

Me voici de retour après mon voyage estival.
Vous allez voir tout ce que j'ai fait...

Tout d'abord, une petite vue de mon lieu de villégiature...

Vous reconnaissez ? Non ?

Et là, ça se précise...?

Bien, bravo ! Vous avez reconnu la montagne comportant, sur son flanc, les inscriptions "Dieu, la Patrie, le Roi" et qui surplombe Agadir avec son Fort (Oufella).
Juste un peu d'histoire... Agadir - qui signifie "grenier fortifié" en tachelhit (en berbère) et qui explique le titre de ce message... - est le premier port de pêche marocain. Capitale du sud du Maroc, elle doit sa renommée à sa plage extraordinaire de sable fin et doré sur l'océan Atlantique sud et à ses 300 jours de soleil par an.

 

 

 

Cette bourgade modeste de pêcheurs fut l'enjeu de batailles opposant, au cours de son histoire, les tribus locales et les pouvoirs étrangers.
Les Portugais s'y installèrent en 1513, mais la guerre sainte, dirigée par un  prince Saadien, les chasse en 1541 après un siège de six mois.

Du fort (appelé aussi Casbah ou encore Oufella, l'Agadir-d'en-haut), on découvre une vue magnifique de la ville et de son bord de mer.

 

La plage, parlons-en. J'y ai fait du cheval !
... mais j'y ai aussi vu de sympathiques chameaux

Réputée pour ses pêcheurs, on y déguste d'excellents poissons grillés, pourvu que l'on sache négocier les prix avant de manger...

Comptez 34 DHR (moins de 4 euros) pour une assiette de fritures : soles, gravettes, calamars avec jus. Pas un rond de plus !

 

Et le marché, vous aimez ? Regardez ces légumes tout frais !

Et les épices ?
Les épices, dans la cuisine marocaine sont l'instrument de sa sensualité. Les secrets des épices se transmettent de génération en génération. Chacun se fait ses recettes, ses mélanges, afin de donner aux plats une touche unique et personnelle...

 

La coriandre, le gingembre, les piments forts, cannelle, cumin, curry, etc...

 

 

 

 

Sans oublier les fruits secs : figues, dattes, amandes,...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

* * * *
* * *
* *
*

Une petite pause en ville avant de passer à la suite.

Car il faut bien se préparer pour le Ramadan : tagines, couscous,... sont préparés en prévision du repas qui ne peut se prendre qu'une fois la nuit tombée, avec de la bonne viande de tête de boeuf, chèvre, ou chameau... pour confectionner une bonne soupe traditionnelle. Euh, âmes sensibles s'abstenir !
Bon appétit ;o)

Enfin, pour nous remettre de toutes ces émotions, rien ne vaut une bonne thalassothérapie avec des algues de l'océan.

 

 

 

C'est fini. Du moins, pour aujourd'hui.
Je vous laisse rêver sur ce joli coucher de soleil.

A bientôt pour un prochain voyage !
brOOky

 

 

Retour vers : brOOky la mascotte

Retour vers : ACCUEIL